Madame MUSWAGHA KATYA  de Limbere Consulting, experte en Entrepreneuriat

Dans sa mission de la création des richesses  dans  la communauté, ULPGL  a organisée  un atelier de réflexion sur le business modèle de son incubateur CIE,  ladite activé a eu lieu dans l’enceinte du Campus Moise du jeudi 12 novembre 2020 au samedi 14 novembre 2020. Elle a été sous la houlette de Madame MUSWAGHA KATYA  de Limbere Consulting, experte en Entrepreneuriat, avec l’appui du partenaire Pain pour le monde.

Cet atelier a réuni une trentaine de jeunes motivés par l’entrepreneuriat, parmi eux des  coaches  et experts en développement de business, des futurs incubés et les responsables de l’incubateur.

Les objectifs  de l’atelier

  • Définir les objectifs et rôles d’un incubateur pouvant motiver les étudiants à être créateur d’emploi.  Il s’agit ici de réfléchir sur un modèle d’accompagnement des idées de projets d’entreprise portées par des  étudiants à  la sortie de l’université. Les panélistes ont eu à s’interroger sur comment convertir les idées en un business rentable, afin de créer des emplois pas uniquement pour les étudiants qui finissent les études mais aussi pour toute la communauté de la région.
  • Définir les principes et critères de choix des projets et des incubés à accompagner dans le développement d’entreprise.
  • Comprendre les tâches qui pourront être facilitées pour les incubés dans leurs premières étapes de la vie qui, une fois facilitées, pourront laisser à l’incubé le plein loisir de se focaliser sur l’idée et non sur les tâches  et charges administratives. Ici,  l’incubateur accompagne l’incubé sur le conseil juridique, l’expertise comptable et autres tâches administratives.
  • Offrir un espace de travail propice avec un accès permanent à la connexion internet. Cela permet aux incubés d’amoindrir les coûts au lancement de leurs entreprise.
  • Faire le pont entre les incubés et les investisseurs potentiels.

Pour démontrer aux étudiants que le résultat d’une étude de recherche peut être traduit en modèle commercial, les coaches et experts en ingénierie d’idée, ont élaboré un business modèle d’incubateur pouvant prendre en compte les particularités et réalités de la région. Le CIE se veut d‘être un pool de startups innovantes  en vue de révolutionner le secteur d’entrepreneuriat des jeunes.

En réponse à la question sur la nécessité d’incubateur dans les milieux universitaires, un participant à cet atelier s’est exprimé en ces termes :

«  Par cette initiative de l’ULPGL,  un étudiant  de la faculté de médecine ayant une idée d’entreprise offrant les services au travers d’un logiciel de diagnostic, prescription et monitoring des malades, pourra faire recours à un autre étudiant de la faculté de technologie ayant une idée d’entreprise  de développement des logiciels et en plus, il pourra recourir à un autre étudiant de la faculté de sciences économiques et de gestion qui pourra l’accompagner avec son entreprise d’expertise en finance, analyse et conception des outils financiers d’entreprise. En bref, notre région était en manque d’une structure capable de transformer une étude de recherche en un business model et/ou de faire une synergie d’études pour en tirer un gain de revenu.»

Les travaux de cet atelier ont abouti à la conception d’un modèle de contrat entre incubé et incubateur, à la proposition d’une fiche des critères  d’évaluation d’un modèle-type d’incubé et projet à potentiel. Les panélistes se sont basés sur des réalités et contraintes de la région pour proposer un profil d’une idée pour un projet.

Avec ces initiatives l’ULPGL entend lutter contre la pauvreté et le chômage des jeunes dans la région de grands lacs, et ainsi contribuer à la croissance économique du pays. Le Centre d’Incubation d’Entreprise de l’ULPGL en sigle CIE,  ouvre ses portes à toute personne ou organisation voulant contribuer avec l’ULPGL et ses partenaires à lutter contre le chômage de jeunes, de venir faire un partenariat pour rehausser l’économique du pays.